Sauvons Evaïsta, la licorne des sucreries

Auteure : Hélène Goulas

Niveau : cycle 3

Mise en ligne le 13 décembre 2021

"Sauvons Evaïsta, la licorne des sucreries" est un escape game destiné à des enfants d'environ 6 ans inspiré de l'univers des contes. Il a été créé au préalable pour un anniversaire lors du premier trimestre de CP (novembre) et permet de retravailler les ordres croissant et décroissant, les chiffres et de compter jusqu'à 10, le repérage des mots et les différentes écritures. Il n'y a pas de prérequis culturel à avoir, on peut donc le faire jouer pour introduire le thème des contes.

 

Pour réaliser le jeu, il faut prévoir 4 coffres et 4 cadenas à 3 chiffres de 4 couleurs différentes: rose, violet, jaune et bleu.

En fonction du nombre de joueurs, on peut adapter le nombre d'énigmes (3, 6, 9 et 12). En effet, chaque couleur est rattachée à un personnage de conte, le violet correspond à la licorne, le bleu au dragon, le jaune au chevalier et le rose à la fée. Pour chaque personnage, il faut résoudre 3 énigmes permettant d'obtenir les 3 chiffres du cadenas de la couleur du personnage. Dans chaque coffre on trouve un ingrédient de la poudre d'étoiles pour la licorne, l'écaille de dragon pour le dragon, une plume d'oiseau magique pour le chevalier et du jus de citrouille pour la fée. C'est en réunissant tous les ingrédients que l'on peut faire réapparaître la licorne.

Personnellement, j'avais caché une grosse peluche licorne et les sachets de confiserie dans un coffre que je n'ai apporté qu'une fois les 4 ingrédients réunis et la formule magique récitée en choeur "abracadabri, abracadabra, maintenant apparaît Evaísta". À vous de de mettre en scène l'apparition de la licorne comme vous le souhaitez et selon le matériel dont vous disposez.

 

Pour raccourcir ou rallonger le jeu, il suffit d'enlever ou d'ajouter un personnage avec les énigmes correspondant et d'ajuster le nombre d'ingrédients.

 

On peut également le faire jouer de différentes façons soit en constituant des équipes et en leur assignant un personnage donc un ensemble d'énigmes soit en les laissant tout fouiller et s'organiser ensuite en binômes ou en petits groupes pour résoudre les énigmes. 

L'avantage de former des équipes et que l'on sait les énigmes qu'ils auront à résoudre et cela facilite donc la différenciation.

 

Si vous le faites jouer en fin d'année de maternelle ou en début de CP ou si vous ajoutez des personnages et des énigmes pour l'enrichir, n'hésitez pas à nous faire un retour et à nous faire part des améliorations possibles. 

Accès aux documents de l'escape game

Auteure : Hélène Goulas

Article rédigé par Hélène Goulas