Projet Y (version numérique)

Mise en ligne le 12 août 2020

Niveau : Formation adulte

Domaine : Pédagogie

Une expérience scientifique sur une machine à remonter le temps a mal tourné et voici que Scott Ché, le scientique l'ayant testée, se retrouve dans les couloirs du temps et atterrit en 1945 sur le site de Los Alamos au Nouveau-Mexique, lieu où dans quelques jours la première bombe atomique américaine explosera sur le site Trinity. Comble de malchance, et comme pour la série Code Quantum, celui-ci a également changé d'identité et se retrouve dans la peau d'Anne Onyme, une espionne à la solde des Soviétiques devant voler le secret de la bombe atomique. Sa mission est donc double, revenir dans son époque au 21ème siècle et également voler le secret de la bombe atomique car l'histoire ne peut être modifiée. Dans sa quête, Scott n'est pas seul car il peut communiquer avec son époque afin d'échanger des informations, résoudre des énigmes et progresser dans son aventure. Mais au 21ème siècle, les épreuves sont les mêmes et les participants aidant Scott doivent eux-mêmes résoudre la mission de remettre en marche le vortex afin que leur compagnon envoyé dans les couloirs du temps puisse revenir et se libérer en temps limité : ce sont donc deux équipes qui devront progresser en simultanéité et résoudre en tout la vingtaine d'énigmes de projet Y.

Tour à tour, les deux équipes devront trouver des codes (César, Pigpen, morse) avec en plus pour l'équipe 1, la contrainte de trouver trois clefs, afin d'ouvrir des portes blindées, des coffres forts, réaliser des manipulations chimiques et trouver des objets dissimulés dans des endroits où l'on ne s'y attend pas. Il faudra bien observer, fouiller et surtout trouver en premier ce talkie walkie, objet indispensable, qui permettra d'avancer. Vous l'aurez bien compris, tous les incontournables de la création d'un escape game numérique seront présents dans ce jeu, mais les participants apprendront de nombreux faits historiques à travers le contexte de la guerre froide et celui de la création de la bombe atomique par les Américains : le projet Manhattan, aussi connu sous le nom projet Y.

Enigmes de l'équipe 1

Enigmes de l'équipe 2

Crée à l'origine sous un format semi-numérique durant la période de confinement par Christelle Quesne (spécialiste en civilisation américaine et plus précisément sur cette période), Didier Martins et Ségolène Paris et spécialement adapté sous format numérique, Projet Y est un escape game de formation modulable, c'est-à-dire qu'il se joue normalement sur deux salles avec des participants communiquant avec talkie walkie, mais il peut également se jouer uniquement sur une seule salle en fonction de l'espace disponible sur les colloques ou les salons. Il a pour but de développer encore plus la coopération entre les équipes, et vise à la fois une sensibilisation à la méthode de conception, mais également aux outils numériques tout en évoquant un pan de l'histoire américaine méconnue en France. La plus value est donc quadruple pour les collègues souhaitant se former et se lancer pour leurs élèves. Enfin, qu'il s'agisse de la version semi-numérique ou numérique sous Genially, il a été aussi conçu dans le cadre d'une formation en distanciel.

Didier Martins, Ségolène Paris et Christelle Quesne remercient à nouveau tous les collègues ayant contribué à la réalisation de ce jeu qui a beaucoup aux beta testeurs qui en ont redemandé et également les membres du collectif ayant aidé avec leurs idées comme Stéphane Gambey avec l'élaboration de son filtre rouge et Manon Fouques avec son code Javascript permettant de rassembler et valider un ensemble d'éléments sous Genially. Après le collectionneur, projet Y s'affirme comme l'escape game de formation le plus ambitieux du collectif et un beau mélange des atouts de chacun.

Genially de débriefing

(pour la version longue regarder la carte mentale et pour la version courte, regarder les solutions aux énigmes avec le visuel)

Accès au Genially (version longue)

Accès au Genially (version courte pour l'atelier à Ludovia Ax-les-Thermes)

Accès au Genially de débriefing

Auteurs : Christelle Quesne, Ségolène Paris et Didier Martins

Article rédigé par Christelle Quesne