En avant les énigmes...

ou comment créer des énigmes musicales

Dans nos escape games, nous avons à cœur de nous renouveler tant dans les intrigues que dans le type d'énigmes proposées. Ainsi pour tous les mélomanes, les professeurs d'éducation musicale mais également pour tous les autres, nous voulions vous faire connaître le blog « Música encriptada » (Musique cryptée) de Carlos Alcázar Rodríguez-Patiño.

Carlos Alcázar Rodríguez-Patiño est professeur de saxophone, ingénieur en informatique mais surtout passionné par les jeux et les énigmes. Voici certaines de ses énigmes qui pourront, j'en suis convaincue, enrichir vos escape ou vous permettre de lancer des petits défis à vos élèves en cours de musique. De plus, vous pouvez tester certaines énigmes directement sur son blog en cliquant sur « interactivo ».

Énigme n°1 : Clavier musical  (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

Chaque lettre correspond à une note ou à deux notes, on peut donc imaginer soit de partir de la mélodie et les élèves doivent retrouver le message caché dans la mélodie, soit à l'inverse les élèves ont un mot ou une phrase et il faut qu'il écrivent la mélodie. Dans ce deuxième cas, on peut même le combiner avec un cadenas musical Lockee pour débloquer la page suivante du jeu lorsqu'il s'agit d'un escape virtuel ou pour accéder à un document une photo, ou à une page internet.

Cet alphabet, peut aussi être utilisé dans d'autres matières par exemple en langues vivantes, à partir d'un message codé ça lui donne une mélodie étudiée en classe ou très célèbre et ceci constitue un indice pour la suite.

Énigme n°2 : La partition labyrinthe (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

Pour cette énigme, Carlos Alcázar Rodríguez-Patiño, propose des mesures de notes et pour trouver le bon chemin, il faut emprunter celles qui correspondent à 2/4 indiqué en début de portée. Une fois le bon chemin trouvé on peut soit demander à l'élève de jouer la musique sur un clavier pour la reconnaître soit le combiner avec la précédente énigme et imaginer un message secret. Pour des élèves dont les connaissances musicales et pour qui la lecture de notes n'est pas évidente, on peut aussi simplifier en bloquant carrément avec des traits plein la mesure, comme ça l'élève retrouve son chemin comme pour un labyrinthe normal mais à la fin, il peut jouer la mélodie et retrouver le titre par exemple qui pourrait être un mot de passe.

Énigme n°3 : La partition cryptée (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

Dans cette énigme, la deuxième partie demande de bonnes connaissances musicales et s'adresse davantage à des élèves de lycée en spécialité musique ou à des élèves qui suivent des cours de formation musicale. La première partie, cependant, me semble tout à fait abordable avec un niveau musical moindre.

Dans un premier temps, la partition a été écrite en ordre inverse et au lieu de se lire, comme à son habitude de gauche à droite, il faut la lire de droite à gauche.

Dans un second temps, il faut moduler certaines notes afin de retrouver la mélodie originale.

Énigme n°4 : Le code musical morse (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

Il s'agit d'une adaptation du célèbre code morse. Grâce à différents rythmes, les élèves pourront créer ou décrypter un message codé. On peut non seulement l'utiliser dans des escapes game mais on peut également s'en servir en cours pour travailler le rythme de façon rigolote, un groupe d'élève codant un message pour un autre groupe qui devra trouver le message.

Énigme n°5 : Les sept différences (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

On donne deux partitions différentes aux élèves ou deux extraits musicaux et ils doivent repérer les 7 différences qui font que ces deux mélodies ne sonnent pas pareil. On peut l'utiliser juste comme un jeu ou si on veut l'inclure comme énigme on peut se dire que les éléments différents peuvent renvoyer à un alphabet et donner un mot ou une indication.

Énigme n°6 : Le son a sa couleur ou partition sonochromatique (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

Carlos a eu l'idée d'associer une note à une couleur et une forme géométrique à un rythme. A partir d'un dessin coloré et géométrique, on peut, grâce à la légende recomposer une mélodie, ce qui donne de multiples possibilités tant graphiquement que musicalement.

Énigme n°7 : Partition linéaire (pour accéder à la page du site, cliquez ici)

A partir d'un tableau, vous pouvez créer une mélodie, si, si. Comment faire me direz-vous ? Je vous suggère de jeter un œil au lien ci-dessus car une image est parfois plus parlante qu'un long discours.

Dans cette énigme, chaque ligne correspond à une note et chaque carré correspond à la durée de la note, et grâce à ce tableau on peut recomposer une mélodie.

Énigme n°8 : La partition alphanumérique (pour accéder à la page du site, cliquez ici

Dans un premier temps, vous créez un tableau, pour les colonnes vous indiquez une lettre et pour les lignes un chiffre. Ensuite, dans chaque case vous écrivez une note et un rythme.

Dans un deuxième temps, et ça vous rappellera les batailles navales de votre enfance, vous recomposez votre mélodie mais avec votre code D8 B2 C4...

Pour un escape game, on peut cacher dans un coin le message codé et ailleurs le code permettant de le déchiffrer, une fois la mélodie trouvée, on peut la composer sur un cadenas musical type lockee et débloquer une étape suivante.

Vous pouvez retrouver toutes ces énigmes et bien d'autres toutes aussi intéressantes les unes que les autres (même si parfois elles requièrent un niveau musical plus élevé) sur son blog (en espagnol): https://musicaencriptada.es/

 

 

Alors, elle n'est pas belle la musique en énigmes ?

Article rédigé par Hélène Goulas