Books are burning

Niveau : 2nde à terminale

Discipline : anglais

Mise en ligne le 15 juin 2018

Le mois de mai 2018 a mis à l'honneur les langues vivantes étrangères à travers la semaine des langues. Comme dans de nombreux établissements en France, le lycée Aristide Briand d'Evreux a souhaité célébrer l'événement. Pour cette occasion, Christel Walter, professeure d'anglais, aidée ses deux collègues professeures documentalistes, a conçu un jeu d'évasion pédagogique en anglais et l'a soumis à l'ensemble de la communauté scolaire. Ce sont ainsi cinquante équipes allant de la seconde à la terminale qui ont participé à cet escape game et relevé la mission en vingt minutes.

Accueillis au CDI qui, pour l'occasion, avait été redécoré (toiles d'araignées, affiches, ambiance peu éclairée et musique angoissante) afin de les immerger dans un monde dystopique et générer chez eux plus de motivation, les élèves ont visionné une vidéo leur confiant pour mission de noter un maximum de citations tirées de livres à lire. Car oui, dans ce monde qui n'est pas sans rappeler celui dépeint dans le film et roman de Ray Bradbury Fahrenheit 451, on n'hésite pas à brûler les ouvrages. Les participants devaient donc les sauver.

Répartis en groupes de quatre et jouant parfois simultanément avec une autre équipe, les élèves ont dû résoudre plusieurs énigmes depuis leur espace de travail en s'exprimant uniquement en anglais. Christel avait également prévu un espace central où des livres étaient disposés afin de les aider dans leur quête.

Les élèves ont donc dû collaborer depuis leur station de travail afin d'accumuler le plus de points possible grâce aux citations et aux codes de cadenas trouvés. Disposant sur leur table de documents, d'un filet fermé d'un cadenas, d'une boîte au sol fermée par une chaîne et un cadenas, de deux enveloppes et de livres, la progression s'est faite en équipe selon un schéma d'énigmes imbriquées. Ainsi, après avoir visionné la vidéo de mission, les élèves ont dû tout d'abord résoudre une charade en anglais afin de débloquer le netbook contenant un précieux document vidéo sur Divergent et un extrait du roman Farenheit 451 et être en mesure de répondre au quiz codé avec des hieroglyphes pour trouver le code du cadenas de la boîte et un roman dont il fallait trouver une citation. Mais pour cela, il fallait aussi trouver au préalable le code du cadenas fermant le filet contenant des indices pour trouver des citations, un miroir, le roman Beloved et des fausses boîtes de conserve avec un lampe UV.

Oui, car cette lampe UV s'est révélée très utile pour découvrir également d'autres citations cachées sur les murs du CDI et permettre aux élèves d'accumuler encore plus de points.

Le temps imparti passé et les codes tous trouvés, un classement de toutes les équipes a pu être effectué et une cérémonie de remise des prix récompensant les meilleurs participants a été organisée. Les trois premières équipes les plus performantes se sont vues remettre des bons cadeaux et pour les autres des bonbons.

Le bilan de cet escape game a été très positif. En effet, Christel m'a confié ceci en substance : "le jeu a été très apprécié des élèves et des professeurs. Ils ont particulièrement aimé l’ambiance sombre, le décor et les détails. Certains trouvaient cela très stressant et étaient un peu frustrés par le manque de temps pour résoudre les différentes énigmes. Devoir le faire en anglais en a rebuté certains au premier abord mais finalement très peu d’équipes ne se sont pas prêtées au jeu du tout en anglais. Certains élèves très enthousiastes veulent absolument en refaire un l’an prochain et ont même proposé d’en faire un eux même". Une totale réussite donc et Escape n' games sera présent pour partager avec vous cette future expérience.

Accès aux documents du jeu d'évasion

AuteureChristel Walter