Cacher un message avec un filtre rouge

Mise en ligne le 17 juillet 2018

J'adore cacher des messages avec des filtres rouges, c'est un fait. Depuis que je les ai découverts il y a un an avec l'application Hide n' See sur iOS, j'ai toujours tenté de créer au moins une énigme avec dans mes jeux d'évasion.

Il faut dire que les codes polychromatiques ont cet effet sans nul autre pareil : ils ajoutent une touche de magie au jeu et le rendent encore plus attrayant et motivant pour les élèves.

Quelle n'a pas été ma déception lorsque je me suis rendue compte que cette application n'avait pas été mise à jour lorsque nous sommes passé à l'iOS 10 et surtout ne le serait plus. Triste constat ! 

Cette application était bien pratique et très intuitive, mais le développeur a purement cessé toute activité. C'était à craindre et c'est malheureusement arrivé.

Bien entendu me direz-vous, il existe d'autres sites tels que beepmaster ou d'autres générateurs proposant plus ou moins la même chose, oui mais tout de même, ça ne vaut vraiment pas l'original. On en est même très loin.

Dans de telles situations, il faut se rendre à l'évidence et trouver des solutions annexes. Si ce que propose le web ne vous convient pas, il faut faire fonctionner sa tête et trouver des solutions alternatives. En d'autres termes, le faire soi-même.

Le monde des jeux d'évasion pédagogiques tourne très vite actuellement et les escape games sont de tout type.

Mais comment créer des codes polychromatiques aussi bien en version papier qu'en version numérique ?

Cet article vous donnera quelques éléments de réponses.

Tout d'abord pour le numérique, Génially a publié récemment de nouveaux modèles spécialement pour les escape games à modifier. Dans un Genially, l'enfermement étant virtuel, il a fallu trouver de nouvelles façons d'exploiter le potentiel de cette plateforme très riche et très interactive à son propre avantage. Le digicode a été un premier pas positif. La suite a été de pouvoir bouger les objets dans un Genially pour pouvoir fouiller. Notre collègue Dimitri Saputa est passé expert dans la façon de créer un jeu d'évasion tout numérique avec Genially au point d'en faire un jeu sérieux à part entière où l'on a le choix de jouer un rôle particulier. Quelle avancée non ?

Dans la gamme des outils que l'on peut utiliser, il y a aujourd'hui les filtres. Sur Genially, la difficulté réside à trouver la bonne couleur qui permettra de cacher le message. Pour le reste, tout repose sur l'opacité pour créer le fameux filtre rouge qui vous permettra d'aperçevoir le mot mystère. Ci-dessous, un tutoriel pour pouvoir créer des codes polychromatiques et vous approprier la méthode.

Concernant la version papier, c'est un peu différent, mais pas si difficile. Il suffit juste d'observer comment est fait Hide n' See pour comprendre qu'il est possible de créer un document modifiable sous forme de calques avec Photoshop.

Il a donc fallu se lancer dans la création d'un document type "version old school" qui pourrait être modifiable sous word et complétement transformable par vous, chers lecteurs du site. Ce document est téléchargeable ci-dessous (ne pas se fier au visuel de google drive qui n'est pas fidèle au document téléchargeable). Il vous suffira de modifier le texte de ce document pour créer votre propre code polychromatique.

Mais pour lire votre message mystère, possédez-vous des lunettes rouges ? Si ce n'est pas le cas, vous pouvez les télécharger gratuitement ici et ajouter au choix deux morceaux de feuille d'acétate rouge ou de couverture de cahier transparente rouge (ceci est d'ailleurs moins cher).

Comment tout ceci fonctionne ? Sur la photo ci-dessus, on voit bien qu'il y a un mot en bleu mais la multiplication des lettres roses, jaunes et rouges empêchent la lecture de ce dernier. Ainsi, si vous portez des lunettes rouges, toutes les couleurs chaudes seront neutralisées, en l'occurrence, le jaune, le rose et le rouge et seule la couleur bleue (celle du mot mystère) ressortira. Sur ce type de code polychromatique tout repose là-dessus. Ce qui n'est pas le cas avec Genially puisque le mot doit, lui, plutôt se fondre dans l'image (étape pas vraiment évidente puisqu'il faut rendre le mot visible à la lecture et à la fois le rendre invisible le plus possible). Autre outil que j'ai découvert récemment, le "secret anaglyph message" de la Khan Academy. Voici un autre outil intéressant que vous pouvez modifier et partager. La vidéo d'accompagnement (malheureusement en anglais pas pas difficile à comprendre) vous explique tout. 

Dans tous les cas, qu'il s'agisse d'un code polychromatique créé sous Genially, avec un générateur ou sous format papier, la magie est toujours là et vous la verrez opérer auprès de vos élèves lorsqu'ils découvriront votre énigme.

Article écrit par Christelle Quesne