Virus adolescimus

Niveau : 5ème

Discipline : Sciences physiques et chimie

Mise en ligne le 23 avril 2019

Mais que se passe-t-il au collège Emile Verhaeren de Bonsecours ? Les élèves semblent souffrir d'un mal étrange qui les transforme radicalement. Jadis aimables, polis et respectueux, ces derniers sont devenus agressifs, hargneux et mal élevés. Selon toute vraisemblance, ils auraient attrapé un virus : le virus adolescimus. Les scientifiques sont désemparés. Par chance, un remède a été trouvé, mais celui-ci se trouve dans un coffre. Comble de malchance, la combinaison a été perdue. Pour relever le défi, la courageuse et valeureuse classe de 5ème de Sylvie Rat-Girault, professeure de sciences physiques et chimie, s'est portée volontaire. Ces derniers, prévenus la veille sur l'ENT de leur collège grâce à une vidéo de mission et munis de leur téléphones portables, se sont repartis en six équipes de couleur, prêts à l'action. 

Les participants vont donc devoir résoudre six énigmes avant de parvenir à celle, ultime, du coffre contenant le remède qui soignera les élèves. Mais il faudra prouver que les connaissances acquises durant leur étude de la thématique de l'électricité et de la lumière sont solides car ils devront s'en resservir. Empruntant un parcours linéaire multiple (c'est-à-dire six parcours pour six équipes), les participants vont ainsi ouvrir un premier coffre pour obtenir une première fiche énigme. Se succèdent ensuite une énigme sur l'électricité (dominos à remettre dans l'ordre), des cartes à classer sur les sources de lumière avec un mot en code morse à décoder, un mot croisé, un QCM pour ouvrir un coffre numérique sous Mirage Make, un QR code renvoyant à un Learning Apps sur les symboles électriques et une opération à effectuer pour déverrouiller le cadenas du bocal contenant les clefs du coffre final.

Pour son quatrième escape game, Sylvie Rat-Girault a conçu un jeu permettant aux élèves de réviser les notions abordées dans sa discipline. Original d'après son parcours et son début, ce jeu d'évasion combine à la fois outils numériques et objets à manipuler. La mission est très intéressante  car elle sera une source de motivation pour les élèves puisqu'ils doivent aider leurs pairs contaminés : la coopération avec le jeu sera donc au rendez-vous dès le départ et de facto, la collaboration entre participants d'une même équipe permettra d'atteindre l'objectif fixé par Sylvie.

Grâce à ludification, Sylvie atteindra aussi les siens, à savoir faire réviser ses élèves et aussi leur faire travailler des compétences, tout ceci en développant leur esprit de logique dans une atmosphère ludique. Grâce au type de parcours choisi par la conceptrice, les participants seront mis en compétition les uns avec les autres durant tout le jeu. Il faudra être rapide pour être la meilleure équipe, mais personne ne sera perdant à la fois car une récompense attend les élèves à la fin. C'est donc un jeu finement pensé, respectant ses codes, ludique et à la fois pédagogique que l'auteure nous partage à nouveau. Nous avions loué dans de précédent articles le professionnalisme et la parfaite maîtrise de l'activité de Sylvie, nous retrouvons à nouveau ces deux aspects dans "Virus adolescimus" pour notre plus grand bonheur.  A nouveau une très belle création à réemployer pour vos élèves.

Accès aux ressources 

Auteure : Sylvie Rat-Girault

Article rédigé par Christelle Quesne