Une plateforme modulable pour créer votre jeu d'évasion : et pourquoi pas ?

Les jeux d’évasion pédagogiques ont explosé cette année. Avec la multiplication des ressources, les pratiques se sont positivement diffusées dans les salles de classe pour le plus grand bonheur de tous.

Dans cet univers, un site a vu le jour très récemment : EscapeGameWorkshop.com dont le webmestre est le très éminent Paul Kirrage, professeur d’anglais au collège Maria Casarès de Rillieux-la-pape. Nous avons souhaité en savoir davantage et avons demandé à Paul de nous accorder une interview.

______________________________________

- "Bonjour Paul. Merci à toi d’avoir accepté notre invitation pour te livrer à une interview. Nous sommes curieux d’en apprendre davantage sur ton site et toi, peux-tu tout d’abord nous dire qui tu es ?"

Je te remercie d’abord pour ton invitation, Christelle. Je suis professeur d’anglais dans le second degré au www.CollegeMariaCasares.fr (en REP+), à Rillieux-la-pape au nord de Lyon où j’habite avec ma femme et nos trois enfants, tous fans de jeux, de jeux de société, et de jeux d’évasion.

 

- "Mais ton accent n’est pas très lyonnais".

 

Tu es perspicace ! Je suis d’origine britannique, anglais surtout, mais un peu irlandais sur les bords.

J’étais professeur d’anglais en Angleterre avant de m’installer en France en 2001. Après plusieurs années d’enseignement dans les écoles supérieures, dans des lycées et auprès des entreprises avec la CCI de Lyon, je suis aujourd’hui dans un collège REP+ où l’expérimentation et la créativité s’inscrivent pleinement dans la culture de l’établissement.  

 

J’essaie aujourd’hui de proposer à mes élèves au collège - et à l’IUT Université Lyon 2 où j’interviens les vendredis - des scénarios innovants et stimulants où chaque élève peut réaliser son potentiel et où le savoir-être et la vivre ensemble sont tout aussi importants que les notions du programme d’anglais.  Comme le savent les lecteurs d'Escape n' Games, ce n’est pas facile tous les jours de créer les scénarios colorés et animés mais c’est toujours amusant et heureusement beaucoup de professeurs dynamiques et investis partagent, approprient et customisent des outils, des recherches et des astuces sur Twitter et c’est ainsi que nous nous sommes rencontrés n’est-ce pas!?

- "Tout à fait. Et depuis, tu as décidé de te lancer dans la création d’un site lié aux jeux d’évasion pédagogiques peux-tu nous dire comment t’es venue l’idée ?"

Tout d’abord, j’ai conçu www.EscapeGameWorkshop.com comme un espace pour l'organisation des idées et des astuces autour des jeux d’évasion pour mes propres besoins de conception et création d’escape games. Ensuite, parce que je partage déjà mes cours et mes séquences sur mon site www.MrKirrage.com, j’ai souhaité mutualiser les outils et les exemples que je commence à accumuler pour la création des jeux sérieux au service de mes élèves dans l’espoir que ça puisse aider d’autres enseignants à économiser du temps dand leurs recherches et leurs productions.

 

- "Pourquoi parles-tu d'économiser du temps ?"

 

Dans mon école et dans mon travail de conseiller pour la CARDIE Lyon, j’ai rencontré beaucoup de professeurs qui souhaitent se lancer dans la ludification et dans les jeux d’évasion, et je me suis engagé à centraliser les outils et les plateformes qui existent déjà au service de ces collègues ambitieux et volontaires.

 

Des enseignants motivés passent souvent plus que 10 heures et parfois une centaine d’heures à construire un jeu d’évasion qui ne représente que 45 minutes de cours : un ratio intenable même si le jeu peut être réutilisé chaque année ou avec d’autres classes.

 

Centraliser et partager des ressources et surtout des astuces et des raccourcis de création ne peut qu'améliorer ce ratio de “préparation de cours” et inciter plus de professeurs à oser créer leur propre jeu.

 

Déjà sur www.MrKirrage.com, je centralise des idées et des propositions de ‘gamification’ notamment pour les cours de langues et surtout l’anglais. Le site www.EscapeGameWorkshop.com est une évolution tout à fait logique de cette démarche de recherche, d'essai et de partage.

- "Et ton site est en français, mais aussi en anglais? Pourquoi ce choix ?"

 

Parce que je suis anglais d’origine, j’ai parfois plus de facilités à trouver les supports et les bonnes pratiques sur les sites étrangers en anglais et c’est mon plaisir de pouvoir les partager en français pour les non anglophones.

 

Le site est donc bilingue dans un esprit de réciprocité avec toute une communauté internationale de professeurs créatifs et passionnés de jeux sérieux.

 

- "EscapeGameWorkshop est un site qui vient de voir le jour, bienvenue à lui. Actuellement en bêta il sera officiellement opérationnel en septembre 2018 comme l’indique la bannière de ton compte twitter. Peux-tu nous le présenter plus en détails ?"

L’idée de EscapeGameWorkshop.com est de proposer plusieurs choses aux enseignants qui souhaitent se lancer dans les jeux d’évasion :

  • Des astuces de création d’énigmes, de casse-têtes et de défis

  • Des ressources en ligne pour la création d’énigmes dématérialisés ou imprimables.

  • Des idées d’objets à contourner, modifier, exploiter ou simplement acheter pour enrichir le côté physique, tactile et manipulable du jeu.

  • Des idées pour structurer et scénariser des jeux d’évasion.

Sur MrKirrage.com et sur EscapeGameWorkshop.com, il est évident que l’informatique est très important et pratique, mais soyons clairs : je suis enseignant, je ne suis pas développeur de jeux vidéos. Je suis plus bricoleur que programmateur. J’ai mon coté geek et avec mes étudiants, nous avons créé des trucs sympas en réalité virtuelle https://sites.google.com/view/mrkirrage/projects/vrmyschool et en utilisant la technique de l’écran vert https://www.youtube.com/watch?v=TWrhNmJCFyE, nous avons créé des sites web, des vidéos et toutes sortes de production où l’informatique est un outil de création et de communication

Il est important que les élèves puissent communiquer et produire des messages avec des TICE afin qu’ils puissent mieux déchiffrer les messages qui leur sont présentés dans un monde de fake news, de publicité, de consommation, de narcissisme et de manipulation.

- "Donc c'est pourquoi tu n’insistes pas sur le côté informatique sur EscapeGameWorkshop.com ?"

Les enseignants enseignent mieux quand ils animent et théâtralisent les expériences tactiles et physiques, les échanges structurés entre élèves. Donc, l'intérêt pour moi et pour mes étudiants n'est pas de programmer un jeu vidéo de plus pour eux. Ils ont déjà GTAV et Fortnite. Il s'agit d'être un enseignant qui sait créer des expériences amusantes qui organisent les questions et les réponses, les processus d’apprentissage, la répétition espacée et la récupération des notions de manière amusante et pédagogiquement réfléchie et justifiée.

Il s'agit de créer un processus pour les étudiants qui leur donne une autonomie dans la découverte et la rétention de nouvelles notions grâce à la répétition, des processus de récupération des connaissances,  des associations créatives et la réutilisation et contournement d'objets et d'informations. Et parce que c'est un jeu, tous ces éléments sont associés aux types d'émotions et d'émerveillement qui facilitent la mémorisation et la rétention. Les jeux créent des souvenirs.

Quand j’étais à l’école, mes professeurs ne pouvaient pas savoir quels métiers allaient exister aujourd’hui, ni ce qu'allait devenir le métier de professeur. Egalement, nous ne savions quels métiers allaient recruter nos élèves en 10 ans, mais le travailler ensemble, la créativité, la résolution de problèmes et tout ce qui ne peut pas être fait par un robot ou un algorithme allait être positif sur leur CV.

- "Lorsque tu as créé ton site, quel était ton objectif ?"

Dans l’école où je suis, l’écran est omniprésent dans la vie des élèves : PlayStation, Fortnite, Instagram, SnapChat, télé-réalité…. voilà les écrans qui meublent la vie des élèves après l'école. C’est souvent les professeurs de langues - dont le fond de commerce surtout en 6ème et 5ème est « qui suis-je, qu’est-ce que j’aime, qu’est-ce je fais après l’école... ?» qui le savent le mieux.

Ce qui manque souvent chez l’élève est l’opportunité de jouer un jeu de société, de manipuler les pions, les dés, les objets, les cartes. Couper, coller et colorier ces moments de créativité, tout ceci est souvent absent à la maison en raison de parents très occupés qui travaillent beaucoup et qui, malgré la meilleure volonté du monde, orientent l’amusement vers les ordinateurs, les consoles et les tablettes.

- "C’est le professeur ou le père de trois enfants qui parle ?"

Je parle surtout en tant que “ex-enfant”. Quand j’étais enfant en Angleterre, j'aimais manipuler, contourner et juxtaposer des objets pour en créer d’autres. J’avais un jardin, un atelier dans le garage, j’avais la plage à côté, j’avais mon BMX et avec mes amis, on partait ensemble comme le Club des Sept pour construire des cabanes et des bases dans les arbres, dans les arbustes ou des châteaux de sable sur la plage,. C’était Martine sur la Plage croisée avec McGyver et l’Agence Tous Risques.  J’avais de la chance et certains de mes élèves en REP+ n’ont pas cette chance.

C’est pourquoi sur EscapeGameWorkshop.com, je propose une architecture en ligne assez minimaliste (interfaces, cadenas numériques, tableau du bord de jeu…) afin que l’accent soit sur la manipulation physique d’objet réels, contournés et juxtaposés afin que le réel et le banal puissent devenir étonnant et merveilleux et capables ainsi de concurrencer l’hyperréalisme des écrans, des films de Marvel et l’univers de Fortnite et où le bon fonctionnement d’une équipe d’élèves est valorisé par rapport aux dysfonctionnements mélodramatiques des “héros” de la téléréalité que les élèves sont invités à suivre, à adorer. L’école publique doit lutter contre ses pressions et détournements de l’attention au service d’une meilleure construction de soi - le plaisir de faire des choses bien sur terre plutôt que de regarder des héros en CGI faire n’importe quoi dans le ciel.

    

- "Devant l’amplitude du champ couvert par les jeux d’évasion, as-tu eu des choix à effectuer ?"

La question est très pertinente. Face aux supports et aux sites déjà existants, la question était par où commencer et où s'arrêter.

 

Finalement, au fur et mesure que je crée quelque chose selon mes besoins et au service de mes élèves - et qui fonctionne - je le partage.  Ainsi va s’alimenter le site pendant les mois à venir.

- "Quels sont tes projets dans l’avenir pour EscapeGameWorkshop.com ?"

Au-delà d’une banque de ressources, je voudrais faire d’EscapeGameWorkshop.com une véritable plateforme de création de jeux d’évasion où les enseignants pourraient créer un site qui devienne l’interface du jeu sur l’ordinateur pour la saisie des mots de passe et pour la présentation des énigmes informatisées : un tableau de bord créé par le professeur pour guider les apprentis-joueurs dans un jeu qui ne peut se passer dans une salle de classe en interactivité avec de vrais objets et des vraies personnes.

L’idée est de proposer des maquettes customisables afin que l’imagination du professeur soit libre de créer un jeu avec certains des éléments informatiques déjà en place et des dizaines d’idées pour la création d’éléments physiques et tangibles. A suivre !

- "Enfin, pour les lecteurs d’Escape n’ Games, as-tu un scoop à partager avec eux ?"

Un scoop ? Je ne sais pas, mais je viens de revenir d’un voyage en Inde de deux semaines avec mes élèves de cinquième, quatrième et troisième. Nous étions principalement à New Delhi, mais aussi à Rudrapur et dans l’Himalaya. Chaque fois que nous avons passé du temps dans une école en Inde avec les élèves et les professeurs Indiens nous étions frappés par la rigueur et l’exigence de leur système scolaire. Mais inversement - et c’est ce que je veux partager ici - c’était la bienveillance des professeurs français, notre capacité de connaître nos élèves - de reconnaître leur statut d'enfant sans les infantiliser -  de les responsabiliser et de les mettre face à des défis exigeants mais amusants qui a beaucoup marqué les enseignants en Inde. Le jeux, le ‘fun’, le sourire… ce n’est pas pour rien que nous avons un pas d’avance sur la ludification en France où la bienveillance et les apprentissages visibles et lisibles nous guident vers la réussite pour tous.

- "Merci beaucoup Paul pour nous avoir accordé cette interview".

My pleasure, Christelle.

_______________________________________

Si vous aussi vous êtes curieux, intéressés et passionnés comme Paul et le collectif Escape n’ Games, n’hésitez pas à suivre le compte twitter  d’EscapegameWorkshop.com ici @EGWorkshops . Nous avons été positivement impressionnés par ce petit nouveau venu qui, nous le pressentons, deviendra un très grand dans le paysage des jeux d’évasion pédagogiques. Alors à vos claviers et abonnez-vous vite pour découvrir cette fabuleuse ressource.


*Retrouvez Paul KIRRAGE sur twitter @pjkirrage et sur LinkedIn : https://www.linkedin.com/in/paulkirrage/

Propos recueillis par Christelle Quesne