The end of mankind

Niveau : 3ème

Discipline : SVT-anglais

Mise en ligne le 14 avril 2019

"Une pandémie gravissime touche actuellement le monde entier. Fort heureusement, quelques individus en ont réchappé. Ils sont placés en quarantaine...comme vous actuellement. Mais la maladie se répand si vite...Vous êtes l'un des derniers espoirs de l'humanité. Vous avez quatre heures pour trouver des informations sur cette maladie et surtout un remède et répondre aux questions auxquelles le professeur X, un scientifique condamné, n'a malheureusement pas trouvé de réponses : comment cette maladie se propage-t-elle ? Est-ce le fait d'une bactérie ou d'un virus ? Quel remède sauvera l'humanité?"

C'est ainsi que débute l'escape game de Gaëlle Lecompte, professeure de SVT, combinant anglais et science de la vie et de la terre pour une classe de 3ème. Prévenus toutefois quelques jours auparavant qu'un événement se préparait à leur intention, le suspense a été ménagé : en effet, afin de susciter chez eux des interrogations et qu'ils en débattent, les participants avaient tous reçu une enveloppe nominative renfermant un texte court et mystérieux les invitant à consulter une liste de vocabulaire en anglais à maîtriser..."pour survivre" sur leur ENT et une ou deux images sans légende.

"Une pandémie gravissime touche actuellement le monde entier. Fort heureusement, quelques individus en ont réchappé. Ils sont placés en quarantaine...comme vous actuellement. Mais la maladie se répand si vite...Vous êtes l'un des derniers espoirs de l'humanité. Vous avez quatre heures pour trouver des informations sur cette maladie et surtout un remède et répondre aux questions auxquelles le professeur X, un scientifique condamné, n'a malheureusement pas trouvé de réponses : comment cette maladie se propage-t-elle ? Est-ce le fait d'une bactérie ou d'un virus ? Quel remède sauvera l'humanité?"

C'est ainsi que débute l'escape game de Gaëlle Lecompte, professeure de SVT, combinant anglais et science de la vie et de la terre pour une classe de 3ème. Prévenus toutefois quelques jours auparavant qu'un événement se préparait à leur intention, le suspense a été ménagé : en effet, afin de susciter chez eux des interrogations et qu'ils en débattent, les participants avaient tous reçu une enveloppe nominative renfermant un texte court et mystérieux les invitant à consulter une liste de vocabulaire en anglais à maîtriser..."pour survivre" sur leur ENT et une ou deux images sans légende.

Répartis en deux équipes (Darwin et Wallace) et munis d'un bloc-note, les élèves ont donc débuté leur quête le jour-J en pénétrant dans la salle après avoir coupé le ruban jaune leur en bloquant l'accès. Ils ont rejoint leur QJ respectif en tout hâte où se trouvaient un dictionnaire de noms propres, deux dictionnaires d'anglais, une lampe UV, une loupe à filtre rouge, un ordinateur et une boîte de petits diamants de plastique pour une aide ponctuelle et résolu six énigmes portant sur la contamination, son origine, l'immunologie ou les antibiotiques.

C'est donc en véritables enquêteurs que les élèves ont mené leurs investigations en fouillant tour à tour la salle pour obtenir une clef ouvrant une première boîte, analysé les documents et écouté des fichiers audio pour découvrir l'emplacement de l'énigme suivante, fait des prélèvements pour les analyser au microscope, déchiffré des messages avec une loupe de filtre rouge, une lampe UV ou écrits avec le code Pigpen.

Ensemble, les élève sont parvenu ainsi à la fin de jeu en obtenant un message de réussite les invitant à écrire un compte-rendu en anglais sur les connaissances acquises durant ce jeu d'évasion et également une récompense sous forme de stylo à encre invisible offerts par leur professeure et de diplômes d'enquêteurs scientifiques remis lors d'une cérémonie officielle avec le principal adjoint du collège..

Cliquez sur les images pour les faire tourner

"The end of mankind" est un escape game cumulant tous les superlatifs. Véritable prouesse du genre, ce jeu est impressionnant tant par sa richesse que par la beauté de ses documents. Nous ne pouvons que l'aimer. Attestant d'une parfaite maîtrise de l'activité en combinant aspect ludique et pédagogique, Gaëlle a su utiliser cette dernière à ses fins pour donner à ses élèves le plaisir d'apprendre. Fouille, recherche d'indices, logique et esprit de collaboration sont au rendez-vous, mais à ceci vient également se superposer l'aspect pluridisciplinaire avec l'anglais qui ne gâche rien, bien au contraire, et renforce ce sentiment qu'il s'agit d'un escape game dont toutes les étapes sont finement pensées. L'attention portée aux moindres détails, notamment pour le décor, montre que l'auteure a aussi souhaité immerger ses élèves au maximum dans l'histoire afin de susciter chez eux une plus grande motivation et une plus grande adhésion à l'activité. Pour un tout premier jeu, c'est un véritable bijou que Gaëlle, sa conceptrice, partage sur le site. Nous ne pouvons qu'en redemander et féliciter Gaëlle pour ce magnifique travail, qui, nous n'en doutons pas a ravi ses élèves. Bravo Gaëlle !

Accès aux ressources

Auteure (contact) : Gaëlle Lecomte