Hellink escape : l'enfer des fake news

Niveau : lycée-Université

Domaine : Humanités numériques

Mis en ligne le 18 décembre 2017

Les fake news ou fausses informations nous submergent de plus en plus au point de représenter un danger. Face à ce phénomène, l'université Pierre et Marie Curie a souhaité sensibiliser ses étudiants de la licence au doctorat afin d'aider ces derniers à analyser de façon critique l'information.

C'est ainsi que le projet Hellink, composé de trois parcours (un escape game pédagogique, des exercices gamifiés à utiliser en TD de licence 1 et un jeu vidéo) et s'inscrivant dans un programme ludopédagogique a été créé par le pôle innovation pédagogique de la bibliothèque universitaire Pierre et Marie Curie (BUPMC).  

Proposé à l'occasion de la semaine d'intégration des Sorbonnales dès la rentrée (ou welcome week), le projet Hellink vise à favoriser l'acquisition de compétences dans le domaine de l'information scientifique et technique, la formation aux humanités numériques et à l'esprit critique, l'acculturation à une salle pédagogique en ilots et la découverte de la bibliothèque par les étudiants.

Le format long (10h) :

 

Hellink, le jeu vidéo, vous emmène dans le même lieu, mais en 2044 et vous donne pour mission de mettre un terme au piratage de grande envergure que les serveurs de l'université subissent. Aux côtés de deux personnages principaux (Elixène Seyrig, experte en cybercriminalité et Lucas Hai Than, juriste en droit de la propriété intellectuelle), les étudiants vont mèner donc l'enquête et faire la part des choses parmi des informations qui leur parviennent et détecter toutes les erreurs présentes dans les sources afin de résoudre le mystère et arriver au bout du scénario. A travers lui, les étudiants seront en effet amenés à rechercher, critiquer, exploiter et citer des sources fiables.

Le format moyen (2h):

En plus du jeu vidéo, le projet Hellink propose aussi aux étudiants une formation en TD s'inscrivant dans leur cursus universitaire. Ainsi, les étudiants apprennent à utiliser les outils de recherches bibliographiques, font des exercices et sont accompagnés dans leur projet de recherche et sont en contact avec le jeu vidéo.

Le format court (45mns) :

Hellscape, l'escape game pédagogique, lui, rassemble 4 à 10 étudiants (bac-3 /bac +3) et se joue en 45 mns.  Le scénario est le même que celui du jeu vidéo : les étudiant doivent défendre leur établissement et empêcher la campagne de désinformation dont ce dernier. Pour parvenir à réussir leur mission, ils devront bien entendu fouiller, résoudre des énigmes sur les fakes news, faire preuve d'esprit critique, collaborer, mais surtout prendre en main la salle de formation comportant quatre îlots débloquer 10 ordinateurs.